UNILABS BIOGEN

Espace Préleveurs

Préleveurs : Recommandations pour les prélèvements

Respect du délai du jeûne avant prélèvement

Certains examens sanguins nécessitent d'être à jeun, c'est-à-dire de ne rien manger ni boire, depuis la veille au soir (sauf de l'eau plate).

Il est obligatoire d'être à jeun de 12 heures pour les examens suivants :

Bilan lipidique (cholestérol, HDL, LDL, Triglycérides) Glycémie

Renseignements cliniques et thérapeutiques

Dans un souci permanent d’amélioration continue de la qualité, nous vous demandons de nous communiquer le maximum de renseignements cliniques / thérapeutiques qui sont nécessaires à l’interprétation des résultats et à une prise en charge biologique adaptée.

Bioserveur infirmier

Ce service vous permet de consulter et sauvegarder les ordonnances de vos patients sur votre PC ou sur une application smartphone. Pour cela deux possibilités, il faut se connecter :

  • soit par l’intermédiaire du site internet Bioserveur.
  • soit par l’intermédiaire d’une application mobile (Android, iPhone, iPad,…) : Bioserveur Infirmier.

Ainsi, vous pouvez consulter les ordonnances renouvelables au lit du patient ou la veille pour préparer vos visites par exemple.

Si vous n’avez pas encore fait la demande d’accès à Bioserveur Infirmier, et que ce service vous intéresse, il vous suffit de contacter votre laboratoire en mentionnant obligatoirement votre :

  • Nom.
  • Prénom.
  • N° ADELI.
  • Adresse mail.
  • Numéro de téléphone portable

Urgences

sur demande lors de la prescription, le délai de transmission de certains paramètres est inférieur à 5 heures

Rajout d’analyses

Pour tout rajout d’analyses sur un prélèvement déjà effectué, nous vous invitons à contacter le laboratoire pour valider ou non cette éventualité. En effet, un certain nombre d’échantillons sont conservés au laboratoire après analyse, en respectant les exigences règlementaires, qualitatives et techniques, afin de pouvoir contrôler ou rajouter d’autres analyses. Un nouveau prélèvement peut être évité si le délai entre le premier prélèvement et la demande d’ajout d’analyses est compatible avec la réalisation de l’analyse selon les normes requises et également si l’échantillon nécessaire pour la réalisation de l’analyse a déjà été prélevé, dans les conditions requises, lors du prélèvement précédent.

Ces exigences sont données soit par les sociétés savantes (GEHT, OMS, …) soit par les fournisseurs dans la fiche des réactifs utilisés pour la réalisation des analyses.

Lire plus

Identitovigilance

Tout échantillon (tube, flacon, écouvillon...) doit être identifié après le prélèvement, pour chaque patient, précisément avec :

Nom Usuel, Prénom, Nom de Naissance, Date de Naissance En cas de groupe sanguin, le nom de naissance doit y figurer obligatoirement.

Pour vous simplifier la démarche, lorsque la fiche de prélèvement externe existe, vous pouvez coller directement les étiquettes sur les tubes après vérification de l’identité du patient. Si les étiquettes fournies sont incomplètes ou mal orthographiées, vous devez les corriger manuellement, à la fois sur les tubes et sur la fiche de prélèvement externe.

Renseignements devant être connus :

Nom du préleveur, Date du prélèvement Heure du prélèvement L’Identification complète du patient est nécessaire sur la fiche de prélèvement externe : nom, prénom, nom de naissance, date de naissance, quel que soit le sexe du patient et les examens demandés. Dans tous les cas, procéder à une identification positive : le patient ou son représentant légal (dans le cas d’un enfant) épèle son nom, son nom de naissance et son prénom.

Les échantillons non identifiés sont refusés, le préleveur est contacté afin qu’il assume la responsabilité en cas de non-conformité d’un échantillon.

Délai d'acheminement

Délai entre l'heure du prélèvement et sa réception au laboratoire.

Le délai d’acheminement des échantillons au laboratoire doit être le plus court possible afin de garantir la qualité des résultats. Certains examens courants nécessitent un transfert rapide au laboratoire, se reporter au catalogue des examens. Lorsqu'un délai pré-analytique très court est nécessaire, il est recommandé d'effectuer le prélèvement au laboratoire.

Délais et conditions d'acheminement : Les conditions et les délais d'acheminement doivent être maitrisés pour assurer la bonne qualité des analyses.

Transport des échantillons biologiques L’emballage des prélèvements est conforme à la législation en vigueur et est basée sur le principe du "triple emballage". Les normes d’étiquetage de l’emballage extérieur sont respectées (Logo UN3373, mention « matières biologiques de catégorie B’’, le nom, l’adresse et le numéro de téléphone du laboratoire).

Les prélèvements sanguins sont recueillis dans des tubes étanches, une boîte (sachet) de prélèvement contient les tubes d’un seul patient. Les autres échantillons biologiques (selles, urines...) sont recueillis dans des contenants spécifiques et sont placés dans des sachets plastiques unitaires double poche (type Kangourou). Les prélèvements ne doivent subir aucun choc thermique et peuvent être déposées directement au laboratoire, mais également dans des pharmacies ou autres lieux de ramassage prédéfinis s'il n’existe pas de laboratoire à proximité.

La date et l'heure de prélèvement doivent être impérativement fournies avec les échantillons afin de pouvoir évaluer ce délai à la réception au laboratoire.

Le ramassage des prélèvements au niveau des points de collectes est assuré quotidiennement par des coursiers. Ils utilisent des véhicules climatisés garantissant ainsi les conditions de température ambiante adéquates. Une sonde embarquée enregistre et trace la température ambiante du véhicule. Les modalités et la traçabilité des tournées est assurée par les coursiers via leur feuille de route.

AES - Accident avec Exposition au Sang

L'AES est défini comme toute exposition avec du sang ou avec un liquide biologique potentiellement contaminé. Cet accident peut se produire par piqûre, coupure, ou par projection sur une peau lésée ou sur des muqueuses.

Mesures préventives :

  • ne jamais recapuchonner l’aiguille après un prélèvement sanguin,
  • le personnel réceptionnant les prélèvements ne doit pas être en contact avec des aiguilles décapuchonnées et souillées.

Le non-respect de l’élimination des DASRI expose le personnel du laboratoire ou tout autre personne impliquée dans la prise en charge du prélèvement (famille, coursier, etc.) à un risque d’AES et constitue une non conformité MAJEURE.

Que faut-il faire en cas d'AES ?

1)Si possible, interrompre le soin ou l’acte en cours.

2)Soins locaux à réaliser immédiatement :

  • ne pas faire saigner,
  • nettoyer la plaie à l’eau courante avec du savon, rincer abondamment,
  • appliquer, par un contact minimum de 10 minutes, un antiseptique comme du DAKIN, éventuellement de l’eau de javel à 9° diluée au 1/10ème ou à défaut tout autre antiseptique (iodé, alcool à 70°, chlorexidine),
  • en cas de projection sur les muqueuses (en particulier au niveau de la conjonctive) : rincer abondamment pendant 10 minutes avec un soluté physiologique ou de l’eau.

3)Evaluer, si possible, le risque infectieux sur le patient source avec son accord (utiliser le formulaire mis à votre disposition).Faire une demande de prescription auprès de son médecin traitant.

4)Contacter immédiatement le service des urgences de l’hôpital afin d’évaluer le risque de contamination, sachant que la prophylaxie VIH doit intervenir de façon optimale dans les 4 heures et au plus tard 48 heures après l’accident et transmettre le prélèvement du patient avec son formulaire d’accord.

5)Dans les 24 heures, faire établir un certificat médical initial afin d’obtenir la prise en charge au titre d’un accident du travail.

6)Déclarer l’accident du travail dans les 48 heures selon la procédure dépendant de votre statut professionnel (employé ou professionnel libéral).

Principales causes d'erreur pouvant provoquer un AES

  • aiguilles souillées dans les boîtes de transport,
  • récipients mal rebouchés : défaut d’hygiène, risque de renversement,
  • utilisation d'une poubelle non adaptée : risque de perforation.

DASRI - Déchets d'Activités de Soins à Risques Infectieux

La gestion et l’élimination des déchets à risque infectieux (DASRI) doivent être assurées par le préleveur conformément à la législation et à la réglementation en vigueur : « Tout producteur de déchet est responsable de l’élimination des déchets qu’il produit » décret n°97-1048 du 6 novembre 1997.

Les DASRI doivent être placés dans des poubelles adaptées dès la fin de l’acte.

Les emballages des DASRI sont à usage unique. Ces emballages doivent pouvoir être fermés temporairement en cours d’utilisation et doivent être fermés définitivement avant leur enlèvement.

Un arrêté du 24/11/2003 modifié et différentes normes précisent les caractéristiques de chaque emballage.

De façon générale, ces emballages doivent être résistants, imperméables, et porter le symbole « Danger Biologique ».

Non-Conformités

Tout prélèvement ne répondant pas aux critères d'acceptation fera l'objet d'une non-conformité. Liste des non conformités :

-Absence d’heure et/ou de date de prélèvement

-Absence d'identité/identification incomplète ou de date de naissance

-Absence de nom de naissance pour groupe sanguin, RAI

-Absence de fiche de prélèvement externe et/ou de renseignements cliniques

-Absence d’identification de l’IDE

-Identification discordante par rapport à l'ordonnance

-Ordonnance absente ou obsolète

-Absence de posologie ou de l'heure de la dernière prise dans le cas d'un dosage de médicament

-Conditions de prélèvement non respectées

-Discordance renseignements fiche de prélèvement externe / SIL

-Acheminement hors délai

-Tube coagulé –hémolysé

-Tube mal rempli / Quantité insuffisante

-Tube non identifié, manquant ou surnuméraire

-Tubes discordants / ordonnance

-Aiguille non protégée / Boite de prélèvement souillée-

RECOMMANDATIONS DE PRELEVEMENT

Lire plus

page decoration